Mot-clé - autrefois

Fil des billets - Fil des commentaires

Etablissement d’une vacherie à Longeville

En 1865 le laitier Baudoin avait fait une demande pour établir une vacherie à l’entrée du village du côté de Metz. L’autorisation avait été donnée par le maire habilité à prendre une telle mesure concernant la salubrité de sa commune. L’autorisation comportait des conditions à respecter. Dans les  […]

Lire la suite

Rue Saint Marcel

Au 13ème siècle située au Clos Saint Marcel, la ruelle mesurait 35 pieds de large jusqu’à la haie. Il s’y trouvait une maison en partie effondrée. Au 14ème siècle la prieuse du couvent de l’ordre de Saint Augustin en la vigne Saint Marcel, avait laissé la maison de la vigne aux Dames dites les  […]

Lire la suite

Rue Belle-Isle

La rue Belle-Isle était appelée autrefois rue du mail, c'est-à-dire le jardin, la promenade et l’emplacement du terrain où se tenait le jeu du mail. Ce jeu se pratiquait avec un petit maillet au manche assez flexible. A l’aide de ce maillet les joueurs se renvoyaient une boule de buis posé à terre.  […]

Lire la suite

Epidémie

En juillet 1887 une épidémie avait éclaté parmi les chevaux de la garnison. Ils avaient été déplacés au Ban Saint Martin et dans la plaine Chambière jusqu'à l'automne. Les hommes atteints de la même maladie avaient passé plusieurs mois sous la tente. Cette épidémie avait été attribuée à  […]

Lire la suite

Franconrue ou rue du Pontiffroy

L’ancienne rue du Pontiffroy commençait au pont Saint Georges et se terminait à la Moselle au pont du même nom. La rue s’appelait alternativement Franconrue ou rue du Pontiffroy. En 1792 elle avait pris le nom de rue du pont de Thionville, puis en 1799 elle était définitivement devenue rue du  […]

Lire la suite

Surprenant

Le 23 mars 1881 à 23 heures, la comète de 1801 était de nouveau visible. Son noyau était très brillant et sa queue très longue. Le 3 juin 1887 un orage épouvantable avait fait bien des ravages. La foudre avait brûlé une maison en Plantières, était tombée sur l’hôtel de ville de Metz et avait fendu  […]

Lire la suite

Le gaz et l’électricité

La ville était éclairée en 1881-1882 par 644 lanternes publiques brûlant à l’heure 150 litres de gaz. Ensuite il avait été créé 80 lanternes nouvelles et aussi 4 lanternes système Siemens brûlant 600 litres à l’heure. Le 19 décembre 1884 le conseil municipal avait porté à 929 le nombre de lanternes  […]

Lire la suite

Les vélos et les autos

Le vélocipède qui était inconnu jusqu’alors, avait pris un tel développement en 1893 que la circulation avait été réglée par des arrêtés de police. Cette machine coûtait 250 marks et roulait à 17 km à l’heure. On la trouvait entre les mains des jeunes gens et elle était même devenue une passion pour  […]

Lire la suite

Le curé commente la vie religieuse en 1807

L'église était en bon état, cependant il n'existait pas de presbytère. Des habitants riches ou pauvres se dévouaient pour la décoration de l'église, dont les bancs avaient été loués pour la première fois cette année là. Chaque famille offrait à tour de rôle le pain bénit. Selon leur moyen il leur en  […]

Lire la suite

Rue Chambière

En 1466 la ville avait fait murer la première arche du pont des basses grilles pour laisser un passage à pied sec par cette arche. L’abbaye de Justement en 1463 possédait un immeuble qui portait le nom de cour de Justement . Il était séparé de l’église Saint Georges par le cimetière. L’église Saint  […]

Lire la suite

La lessive à l’ancienne

Après avoir séparé le linge blanc du linge de couleur, le linge blanc était mis à tremper pendant plusieurs heures dans un baquet d’eau froide additionnée de lessive. Il n’y avait alors que deux marques de lessive : Lever et Persil. Après avoir bien trempé, le blanc était mis dans une lessiveuse  […]

Lire la suite

Le Tramway

Le 20 décembre 1875 avait eu lieu l’inauguration du tramway. La municipalité avait refusé de prendre part à la fête. Les tramways messins avaient réclamé en septembre 1879 la cessation du service sur les lignes du Pontiffroy et de Mazelle en raison de leur mauvaise situation financière. L’autorité  […]

Lire la suite

Metz en 1870

Le 10 août 1870 le préfet avait fait afficher le décret de l’état de siège de Metz daté du 7 août 1870. Toutes les maisonnettes des environs de Metz, tous les chantiers avaient été démolis à l’exception de l’abattoir, suite à un arrêté qui en ordonnait la destruction dans les trois jours. Les  […]

Lire la suite

La foire et les marchés de Metz

Au 11ème siècle une foire franche d’une durée de 8 jours avait lieu à partir du 6 mai dans le quartier du Sablon. Au 13ème siècle installée au champ à Seille, elle était animée par un grand nombre de marchands étrangers. Au 16ème siècle la foire se prolongeait pendant 15 jours, deux fois par an. Au  […]

Lire la suite

Haut de page