Mot-clé - autrefois

Fil des billets - Fil des commentaires

La colonne de la Grande Armée

En 1798, Napoléon avait choisi Boulogne sur Mer pour y installer son quartier général, en vue de la préparation de l'invasion de l'Angleterre à laquelle il avait renoncée en 1805. En 1802, pour récompenser la bravoure des militaires, il avait créé la légion d'honneur. Le 16 août 1804 sur le camp de  […]

Lire la suite

Rue du Tombois

Endroit escarpé hors du premier rempart de la ville, cette rue montait de la Basse Seille à la rue des Capucins. Au XIIIème siècle une maison avec un grand jardin appelée "Maix Saint Antoine" se trouvait au Tomboit. Une étuve était également citée dans cette rue. Le 22 avril 1539 cens  […]

Lire la suite

Crash de la montgolfière de Pilâtre de Rozier en 1785

François Pilâtre de Rozier était né à Metz en 1754. Premier homme à s'envoler dans les airs à bord d'un ballon, il avait envisagé de traverser la Manche en montgolfière. Accompagné de Pierre Ange Romain ils avaient pris le départ depuis Boulogne sur Mer le 15 juin 1785. Hélas la montgolfière ayant  […]

Lire la suite

Les Boulangers Pâtissiers

Atour (règlement) des XIVème - XVème siècle concernant le métier des waisteliers Les waisteliers étaient des boulangers, pâtissiers ou marchands de wastiaux (gâteaux). Extrait Le corps de métier était composé de maitres et de jurés. Ceux-ci se rendaient une ou deux fois chez les waisteliers pour  […]

Lire la suite

Le centenaire de la grande poste de Metz

La grande poste de Metz et le port du canal La poste en grès rose est située sur un ancien lieudit du Sablon appelé l'ail rose. Le ban du Sablon avait été amputé d'une partie du lieudit vers 1840, lors de l'arrivée du chemin de fer pour y construire la première gare de Metz. La poste a été  […]

Lire la suite

Rue Serpenoise

L’actuelle rue Serpenoise était autrefois partagée en trois rues distinctes. La partie allant de la rue Ladoucette à la rue Chaplerue se nommait rue du Porte Enseigne rappelant un nom d’hôtel situé dans cette rue. De la rue Chaplerue à la Bonne Ruelle la rue portait le nom de rue de la Vieille  […]

Lire la suite

La conciergerie

La conciergerie ou prison, dépendait du palais épiscopal et se trouvait proche de la cathédrale de Metz. Entre 1670 et 1672 le chirurgien de la Cour, Jean Mathieu dit Maurice donnait ses soins aux prisonniers qui s’y trouvaient enfermés. Pour l’année 1670 il avait été payé 86 livres 15sols, en 1671  […]

Lire la suite

Visite des fouilles archéologiques de la place Mazelle

Une visite de chantier a été organisée pour présenter au public les découvertes archéologiques suite aux travaux de la place Mazelle. Les fouilles sont effectuées dans le bassin de retenue d'un diamètre de trente mètres, à six mètres de profondeur et dont la profondeur finale sera de dix sept  […]

Lire la suite

Rue aux Ours

Cette rue existait déjà au 13ème siècle sous le nom de ruelle aux Ours. En 1736 elle était aussi appelée rue des Jacobins. L’église des frères prêcheurs ou Jacobins située dans la rue, avait été cédée aux bénédictins de Saint Arnould en 1552. Tout le terrain compris entre la rue pierre hardie, la  […]

Lire la suite

La poudrerie

Pour remplacer un moulin à poudre situé au Therme, qui avait explosé vers 1580, il avait été construit (la date de construction n’est pas connue) un autre moulin à poudre, à l’angle du pré du Saulcy près de la digue des Pucelles. En 1714 des terres avaient été enlevées parce qu’elles obstruaient le  […]

Lire la suite

Ordonnance de police en 1829

Ordonnance de police concernant les filles publiques de Metz 13 janvier 1829 A dater du premier février toutes les femmes et filles publiques étaient tenues de se faire visiter deux fois par mois pour constater leur état de santé. Il était délivré à chaque fille soumise à la visite, une carte avec  […]

Lire la suite

Les nonnetiers

Nonnetier est l’ancien nom du métier d’épinglier : celui qui fabriquait des épingles. Une nonette était une épingle. Un atour (règlement) daté de 1382 donne peu d’indications sur le métier. L’épinglier devait faire une bonne œuvre sans fausseté. Il pouvait être surveillé par le maître de la  […]

Lire la suite

Sœurs sages-femmes

En décembre 1811 il avait été proposé au conseil municipal que deux sœurs de la charité maternelle s’installent à Longeville pour soulager les femmes en couches et donner les soins nécessaires aux pauvres malades des trois communes de Longeville, Moulins et Scy Chazelles. Pour cet établissement  […]

Lire la suite

Rue du Pont des Morts

Au XVème siècle une tour construite près de la porte Patard communiquait avec le grand Saulcy (place de la comédie). La fontaine des pucelles à l’angle de la rue et du rempart du Saulcy rappelait le monastère des Pucelles. En 1724, les maisons de la rue se prolongeaient jusque sur le mur au pied  […]

Lire la suite

Au voleur !

Le 20 thermidor an II (7 août 1794) à deux heures de relevée (14 heures) Catherine Marchal étant à son domicile de Scy, avait entendu du bruit dans la pièce voisine et s’était rendue dans cette chambre. Elle y avait vu un homme qui fouillait dans son armoire et qui s’était enfui à son arrivée. La  […]

Lire la suite

Tour Camoufle

La tour construite au 15ème siècle au Champapanne avait pris le nom du bombardier Camoufle qui en avait conseillé la construction. Le lieudit Champ Papanne était situé sur le ban du Sablon. Lors de la destruction des remparts il avait été découvert près de la tour Camoufle, une maçonnerie en pierre  […]

Lire la suite

Haut de page