Mot-clé - XVIIIe siècle

Fil des billets - Fil des commentaires

Retranchement de Guise

Ce quartier situé hors de la porte Moselle (près de l'église Sainte Ségolène) était autrefois un grand terrain situé au bord de la Seille, en partie marécageux et en partie jardin. Quartier hors des murs peuplé de vignerons et de manœuvres, le grand mesoyage était composé de maisons groupées autour  […]

Lire la suite

Crash de la montgolfière de Pilâtre de Rozier en 1785

François Pilâtre de Rozier était né à Metz en 1754. Premier homme à s'envoler dans les airs à bord d'un ballon, il avait envisagé de traverser la Manche en montgolfière. Accompagné de Pierre Ange Romain ils avaient pris le départ depuis Boulogne sur Mer le 15 juin 1785. Hélas la montgolfière ayant  […]

Lire la suite

Quai du Rimport

Ce quai longe la Moselle depuis le pont Saint Georges jusqu'au pont des basses grilles. Il avait primitivement porté le nom de quai du Rhimport, puis à l'installation des juifs s'était appelé Quai des Juifs pour devenir en 1816 quai de l'Arsenal et reprendre finalement son ancien nom de quai du  […]

Lire la suite

Rue de l'Arsenal - Rue du Rabbin Elie Bloch

Du bas de la rue des Jardins à la rue Paixhans, ces deux rues avaient à l'origine pour seul nom rue des Juifs. La rue avait ensuite été nommée rue de l'Arsenal en raison de la construction du dépôt d'artillerie au retranchement de Guise. En 1565 quelques juifs avaient obtenu l'autorisation de  […]

Lire la suite

Rue Marchant

La rue primitivement appelée rue des Carmes en raison du couvent s'y trouvant, aboutissait au grand Meize un vaste terrain transformé en 1552 lors du siège de Metz, prenant le nom de retranchement de Guise. En 1644 pour distinguer la rue des Carmes de la rue des petits Carmes, elle prit le nom de  […]

Lire la suite

Rue Saint Ferroy ou Rue des sœurs Colette

Cette rue située entre la rue de l’Arsenal et la rue Marchant au bas de la montagne Saint Ferroy, communiquait avec la ruelle aux foins. Cette petite ruelle d'un accès extrêmement difficile servait autrefois de limite au quartier des juifs. A l’origine une chapelle du nom de Saint Ferroy se trouvait  […]

Lire la suite

Place des Maréchaux

Cette place autrefois Haut de Sainte Ségolène rappelait la corporation du métier de maréchaux. Elle se trouvait proche de la porte Moselle près de l'église Sainte Ségolène dont la paroisse comprenait autrefois surtout des artisans. Elle avait été anciennement un lieu de sépulture, lors de fouilles  […]

Lire la suite

Rue du Coffe Millet

En 1690 existait une maison à l'emplacement de l'entrée d'une ruelle de 12 pieds de large, appelée Cassemelat (en langage ancien- melat - milias correspondait à millet). Soit Coffe provient d'écosse (écosser le millet), soit casser le millet. En écriture ancienne on pouvait confondre le s avec le f,  […]

Lire la suite

Rue Boucherie Saint Georges

Dénommée autrefois rue Bucherie de porte Muzelle (Moselle), son nom venait de l'église Saint Georges toute proche. En 1793 elle avait pris le nom de Boucherie Ventôse. Elle communiquait du pont Saint Georges à la place des Maréchaux. Actuellement cette rue devenue la continuation de la rue d'Alger,  […]

Lire la suite

Quai Félix Maréchal

Anciennement ce quai désigné sous le nom de rue des Moulins, avait été nommé rue Saint Pierre lors de l'arrivée des Dames de Saint Pierre au XVIème siècle. Il était aussi dénommé rue du quai Saint Ferroy parce que situé presque en face du quartier Saint Ferroy. Devenu quai Saint Pierre, puis à la  […]

Lire la suite

Rue des Piques

Ancienne rue d'Apremont elle communiquait de la place de Chambre au quai Saint Pierre (quai Félix Maréchal). Vers 1420 une maison était située en la ruelle devant la maison de la cour d'Apremont. Le monastère des Antonistes avait été créé vers le XIIème siècle pour soulager les malades atteints du  […]

Lire la suite

Rue des Jardins

Voulue par le Duc de Belle Isle la nouvelle rue des Jardins commençait en haut de la rue du Vivier, traversait en biais principalement les jardins de l'abbaye Saint Pierre, et se terminait à l'extrémité du Quai Saint Pierre. Cet endroit formait un carrefour formé par les rues de l'Arsenal, de la  […]

Lire la suite

Rue d'Alger

Autrefois dénommée rue ou ruelle ou encore ruellette de Stancul elle conduisait par une pente très raide du Quai Saint Pierre (Quai Félix Maréchal) à la rue Chèvremont. L'orthographe du nom avait changé tout au long des siècles. Par un premier acte daté de 1419 une maison située à l'angle de cette  […]

Lire la suite

Rue Chèvremont

La montagne Chièvre-mont au XIIIème siècle s'élevait (avant l'extraction des terres en 1757 pour construire la rue des Jardins,) jusqu'à la rue Chèvremont, pour redescendre vers la rue Dairangerue, l'actuelle rue Paixhans. Elle allait du plateau de Sainte Croix jusqu'à la Moselle. Vu son escarpement  […]

Lire la suite

Rue Chanoine Collin

Cette rue autrefois dénommée rue du Haut Poirier ne communiquait qu'avec la rue Four du Cloitre et avec la cathédrale. Pour accéder à celle-ci par le cloitre il existait un passage avec un escalier. Entre la maison des Carmes et les Greniers de la ville, un poirier très haut situé dans une  […]

Lire la suite

Rue du Haut Poirier

Cette rue ainsi qu'une petite place attenante avaient porté primitivement le nom de rue Saint Eloy, puis de rue des Carmes ou Petits Carmes ou Carmes Déchaussés. La place et la rue devenues ensuite rue ou place de la bibliothèque étaient bordées d'un côté au XIXème siècle par le couvent de la  […]

Lire la suite

Les Boulangers Pâtissiers

Atour (règlement) des XIVème - XVème siècle concernant le métier des waisteliers Les waisteliers étaient des boulangers, pâtissiers ou marchands de wastiaux (gâteaux). Extrait Le corps de métier était composé de maitres et de jurés. Ceux-ci se rendaient une ou deux fois chez les waisteliers pour  […]

Lire la suite

Rue des Trinitaires

A l'époque romaine sur la colline Sainte Croix se trouvait une vaste construction proche de la porte Moselle par laquelle passait la voie romaine de Trèves . L'emplacement de ce palais connu sous le nom de Cour d'Or ou d'Orme, se situait dans le périmètre des rues des Trinitaires, de la Bibliothèque  […]

Lire la suite

Place Sainte Croix

Le haut de la rue Taison se nommait jadis devant Sainte Croix, rappelant l'ancienne église qui existait derrière la fontaine de la place. Elle avait aussi été dénommée Haut de Sainte Croix, Haut ou place de Jurue, derrière Sainte Croix. Lors de la révolution elle avait pris le nom de place de la  […]

Lire la suite

Rue Taison

C'est une des rues les plus anciennes qui suivait la voie romaine de Trèves à Scarpone. Elle accédait à l'oppidum qui aurait été occupé par un poste militaire en statio d'où peut-être le nom primitif de Station. Ce nom pourrait également provenir des processions se rendant au calvaire en haut de la  […]

Lire la suite

Haut de page