Offensive allemande vers Paris


Au début de la guerre le plan formé par les allemands était de descendre depuis la Belgique par la vallée de l'Oise, pour entrer de force à Paris.

IMGP6356.JPG

Le nord de la France était envahi par les troupes allemandes.
Près du coron de Douchy les allemands se préparaient à fusiller des mineurs sous le prétexte que ceux-ci avaient tiré sur eux au cours d'un engagement qui venait d'avoir lieu.

Un sergent français gravement blessé, couché dans le fossé, avait tué d'un coup de revolver l'officier commandant le peloton d'exécution. Immédiatement collé au mur le blessé réclamait à boire.

Un enfant de quatorze ans, Emile Desprès ( de son vrai Victor Dujardin) était allé lui chercher de l'eau fraiche. Un capitaine allemand furieux voulait fusiller l'enfant, mais se ravisant et lui mettant un fusil entre les mains, il le mit dans le peloton d'exécution en lui ordonnant de viser le blessé.

L'enfant, l'arme en joue, paraissait vouloir obéir aux ordres. Dès que le commandement "feu" retentit, l'enfant se retourna brusquement et tira sur le capitaine allemand qui fut tué sur le coup.

L'enfant odieusement massacré par les allemands, paya son acte de bravoure de sa vie.

Les troupes françaises progressaient dans les vallées des Vosges, après de violents combats.

Raon-l'Etape
Raon-l'Etape

Raon-l'Etape

Thann

Le 19 août 1914 suite à une opération conduite par le général Pau, les allemands évacuaient la haute Alsace, refoulés sur la rive droite du Rhin. Après des combats à Thann et Dannemarie, Mulhouse était repris par les français.

passage par l'Alsace
en Alsace

En Lorraine à la même date les français gagnaient du terrain jusqu'à hauteur de la ligne de chemin de fer Metz - Strasbourg. Une contre-attaque allemande deux jours plus tard les obligeait à se replier vers Nancy, les allemands occupant Lunéville.

soldats français
un dernier verre avant les combats

Le 25 août les français sur les pentes des Vosges dans la région de Colmar, évacuaient l'Alsace pour soutenir les troupes sur la Meuse.

IMGP6359.JPG

plan au pied des Vosges

Les troupes françaises parties de Sedan, appuyées par l'armée britannique, après trois jours de combat se repliaient le 24 août sur Givet.

arrivée des Anglais
armée anglaise sur le sol de France
ligne de front

Entre temps dans la nuit du 20 août, le Pape Pie X avait rendu le dernier soupir.

décès du Pape
Le Pape sur son lit de mort

basilique Saint Pierre

Saint Dié était bombardé le 26 août par les allemands. Les combats étaient ininterrompus dans la région entre les Vosges et Nancy. Longwy avait capitulé le 27, après une défense de 24 jours.

Baccarat

Longwy bombardé

Les troupes allemandes avaient franchies la Meuse près de Sedan avec une violente bataille à l'est de Mézières.

ligne de front

Les armées alliées qui barraient la vallée de l'Oise, livraient le 28 une bataille infligeant des pertes considérables à l'ennemi.

pont détruit dans l'Oise

Le 1er septembre un corps de cavalerie allemand avaient un engagement avec les Anglais près de Compiègne, Dès le 16 septembre recul bien marqué des allemands qui de Compiègne se reportaient à Noyon sur l'Oise.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page