Rue des Jardins

Voulue par le Duc de Belle Isle la nouvelle rue des Jardins commençait en haut de la rue du Vivier, traversait en biais principalement les jardins de l'abbaye Saint Pierre, et se terminait à l'extrémité du Quai Saint Pierre. Cet endroit formait un carrefour formé par les rues de l'Arsenal, de la Boucherie Saint Georges, de la rue du pont Saint Georges, du quai des juifs et du quai Saint Pierre. Près de ce carrefour l'ancienne rue Guelpart qui existait en 1471 et conduisait aux cordeliers, avait disparu avec la construction de la nouvelle rue des Jardins.

A partir de 1754 un mur avait été construit pour soutenir les terres des rues Chèvremont et du Haut Poirier. Les propriétaires des maisons de Chèvremont et du Haut Poirier en avaient profité pour construire dans leur jardin des maisons ayant façade sur la nouvelle rue.

Le long de la rue un surface de 18 pieds de large avait été conservée pour la construction des futures maisons.

Un aqueduc avait été établi pour recevoir les eaux de la rue et les déverser dans l'ancien égout situé vis à vis de la rue Stancul, passant sous la caserne et se déversant dans la Moselle.

Pour diminuer la pente, le sol avait été remblayé de six pieds dans la bas de la rue, enterrant d'autant les casernes Saint Pierre et les maisons particulières situées à gauche.

La rue des Jardins était devenue une rue très commerçante.

Un groupe de maisons formant l'angle du pont Saint Georges et du quai Félix Maréchal avait été démoli vers 1910 pour établir un passage piétonnier entre le pont et le quai.

Les nombreux commerces en 1936

N° 1 cafetier, n° 3 confection "au printemps", n° 5 mercerie en gros, chemisier "The Perfect House", n° 7 confection, n° 9 horloger, bonneterie, n° 11 bonneterie "à la ville de Nantes", n° 13-15 Confection pour hommes, tissus, mercerie bonneterie, n° 17 bonneterie, n° 19-21 épicerie "Sanal", n° 23 articles pour militaires, bijoutier, n° 25 bicyclettes, n° 27 marchand de meubles, n° 29 marchand de chaussures, confection pour dames "la femme chic", confection pour hommes, n° 31 "café du Luxembourg", n° 33 magasin de meubles, n° 35 Tissus, n° 39 boucherie, n° 41 épicerie, pâtisserie, photographe, n° 43 papiers peints, n° 45 cafetier, n° 47 tabacs, boulanger, n° 49 café "Monopol", n° 51 tabac

Année 1923 Année 1906 Année 1926 Année 1923 Année 1914 Année 1915 Année 1923 Année 1929 Année 1929 Année 1922 Année 1935 Année 1928 Année 1914 Année 1914

N° 2 meubles Samuel, n° 4 confiserie, n° 6 "pharmacie des jardins", confection pour hommes, n° 8 chemiserie "Robert", chapelier chemisier, n° 10 librairie Sidot-Mutelet, n° 12 tabac, épicier, n° 12b fournitures industrielles, n° 16 "Bazar Moderne", n° 18 vêtements imperméables, fourrure "au léopard", n° 20 bis fruits et légumes, n° 22 épicerie "les éco", coiffeur, bonneterie en gros, n° 24 tissus, bijoutier, encadreur, n° 26 marchand de chaussures, n° 28 (propriétaire général Hirschauer) bonneterie layette, n 30 "Palais de la moto et du cycle", photographe, n° 38-40 épicerie "les éco", "A la ménagère" chemisier.

Année 1914 Année 1923 Année 1949 Année 1914 Année 1922 Année 1923 Année 1927 Année 1930 Année 1923 Année 1927 Année 1923 Année 1910 Année 1914



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page