Le trentième anniversaire (1982-2012) du Cercle Généalogique de la Moselle

30 ans plus tard, les premiers passionnés de généalogie

Historique

A l'origine quelques personnes à la recherche de leurs ancêtres s'étaient regroupées pour créer en 1982 le Cercle Généalogique de la Moselle.

Séance de travail à Longeville le 22 février 1982. Le cercle généalogique de Moselle n'avait pas encore été créé.

Les archives départementales pouvaient être consultées à la Préfecture dans une salle exiguë, les archives de Metz étant visibles aux archives municipales situées à l'époque rue Chèvremont.

Le premier comité était composé de :

  • Président Raoul Gama, + professeur d'histoire au Lycée Fabert, bien connu des Sablonnais puisqu'il demeurait au Sablon.
  • Secrétaire Marthe Deuscher
  • Trésorière Michèle Grandveaux

René MaireRené Maire + et son beau-frère N Fabert +, Jean Louis Calbat, tous trois passionnés de généalogie s'intégraient naturellement dans cette aventure. Marie-Pierre et Sophie Deshayes, Sylviane Pierron, Jean Fleury +, complétaient le premier comité.

Raoul GamaL'assemblée générale au début de l'année 1984, menée de main de maitre par Raoul Gama, rappelait les principaux évènements de l'année écoulée.

En souvenir de Raoul Gama quelques extraits audio de cette assemblée Générale.




René Maire a la parole






Une intervention de Jean Louis Calbat



Par la suite le cercle s'était étoffé avec l'inscription de nouveaux chercheurs devenus de plus en plus nombreux au fil des années. Le cercle de la Moselle était rattaché au Cercle Généalogique de Lorraine à Nancy, lequel publiait une revue trimestrielle.

Assemblée générale 14 avril 1987

A Metz plusieurs bénévoles relevaient les actes de mariages des différentes communes de la Moselle. Écriture manuelle en deux lignes sur un formulaire, les bandes de papier de chaque mariage étaient découpées, puis collées par ordre alphabétique sur une feuille A4, travail minutieux exécuté par René Maire. Des photocopies de ces premiers exemplaires étaient ensuite reliés par commune. Ces tables de mariages rudimentaires, c'était avant que l'informatique ne simplifie la mise en page.

Inscription d'un mariage sur une bande  de papier

Extrait d'une page avec les bandes accolées par ordre alphabétique

A noter que les registres paroissiaux et les actes d'état-civil étaient consultables dans les registres d'origine, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui où ces actes se regardent sur microfilm et pour certains départements sont numérisés et visibles sur internet.

Les généalogistes se retrouvaient régulièrement pour partager leurs recherches, dans une salle du centre culturel de Queuleu où étaient déposés les documents, tables de mariages et livres de généalogie.
16 mars 1991 16 mars 1991

Dans le courant des années 1980/90 le comité de Moselle proposait des sorties à thème, dont le château de Luttange, la visite de Vic sur Seille, etc...

Les généalogistes à Vic sur Seille

En 1992 après une fermeture de plusieurs mois pour cause de déménagement , les archives départementales avaient emménagé dans un bâtiment tout neuf à Saint Julien.

A cette occasion le cercle généalogique qui y bénéficiait d'une salle assurait une permanence tenue par Jean Paul Louyot (auparavant tenue au centre culturel de Queuleu) et avait organisé une exposition dans le hall d'entrée des nouvelles archives. Par la suite Josette Bouchut participait également activement aux permanences.

Préparation de l'exposition octobre 1993




Le Cercle Généalogique de Moselle lors de la journée d'exposition des 6 et 7 octobre 2012



Le président actuel est Jean Luc Renaud, dont j'avais fait la connaissance en 1992 lors d'une exposition de généalogie au Ban Saint Martin.

Participant à cette exposition pour la commune de Longeville, c'est avec plaisir que j'avais fait un peu de place sur les panneaux de Longeville pour y installer son arbre généalogique, sans me douter un instant que j'allais le retrouver 20 ans plus tard Président du Cercle de la Moselle.

Lors du week-end découverte de la généalogie à l'occasion des 30 années d'existence du Cercle, le passionné de généalogie Jean Louis Calbat présentait le résultat de ses recherches. Fréquentant les archives avant la création du cercle, il était avec René Maire et Raoul Gama à l'origine de cette création.
Jean Louis Calbat devant le public venu l'écouter La salle était trop petite

Voici quelques passages de cet exposé


Extrait d'une liste de Huguenots messins Passeport octroyé par le Roi du Danemark



Mariage de Charles Auburtin de Longeville Mariage de Jean Grosjean jardinier du Sablon



Lors de ces deux jours de généalogie, d'autres conférences avaient été suivies par un public intéressé par les différents sujets, des généalogies, des photos, des livres avaient été présentés dans une atmosphère très conviviale.

Les anciens de la première heure se sont retrouvés avec plaisir. De gauche à droite : Michèle Grandveaux, Sylviane Pierron, Jean Marc Muller, Marie Pierre Deshayes-Muller, Jean Louis Calbat, Marthe Deuscher.

Le Cercle Généalogique Messin se trouve également à Saint Julien.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page