Jubilé du curé Chatam et Eglise Saint Vincent de Paul

Le chanoine Pierre Nicolas Chatam, vicaire au Sablon de 1907 à 1912, puis curé de Launstroff de 1912 à 1918, ensuite à nouveau curé du Sablon depuis 1918 avait fêté son jubilé le 16 juin 1957.

La fête avait commencé à 7 heures par :

  • une messe de communion,
  • suivie à 9 heures par le rassemblement des sociétés sur la place de l'ancienne église et sur les trottoirs de la rue de la Chapelle, chaque société étant regroupée derrière son panneau respectif. Le comité des fêtes avait rendu un hommage au curé Chatam, avec "Recueillement " exécuté par l'union philharmonique et le chant Jubilaire par la chorale Saint Léon.
  • Puis le cortège s'était dirigé vers l'église pour une réception par le conseil de fabrique où l'harmonie de l'espérance avait exécuté "l'hommage à l'immaculée conception".
  • La messe solennelle avait suivi à 10heures 15. Messe en l'honneur de Sainte Marie Madeleine composée par monsieur Scherrer l'organiste de la paroisse.
  • Une audition de musique sacrée avait eu lieu à 14heures 30, présentée par la chorale paroissiale Saint Léon.

Pour clôturer la journée le curé Chatam avait lancé une invitation à visiter la "Grande vente de Charité" place Bouchotte au profit de la nouvelle église à construire.


Le 13 juillet 1956 un avis favorable avait été donné pour l'ouverture d'une chapelle provisoire dans les baraquements de la rue Hannaux, le quartier étant habité par 3 à 4.000 habitants.

Le 20 mars 1958 la chapelle en bois de la rue Hannaux avait été remplacée par une chapelle type Fillod, située rue Hannaux sur un terrain de la ville de Metz. Cette chapelle provisoire et métallique avait été inaugurée par le curé Chatam et desservie par le curé Sallerin

Le 19 septembre 1969 projet d'une chapelle place Bouchotte. L'architecte André Boda avait présenté le 26 septembre 1970 le plan de la future église Saint Vincent de Paul.

Le 4 novembre 1971 le devis estimatif de l'architecte était de 400.000 francs. Le 13 février 1972 la commission d'art sacré avait estimé que le projet paraissait trop ambitieux et impossible à réaliser dans la limite des crédits prévus.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page