Moyen Pont

PlanLe moyen pont était protégé par un château près duquel les chevaliers de Saint Jean de Rhodes avaient installé une commanderie au 12ème siècle sous le nom d’hôpital en Chambre et d’où le nom de petit Saint Jean resté à l’abreuvoir situé à proximité.

L’enceinte de la ville était limitée du côté de la Moselle au moyen pont, qui se nommait pont des barres en raison des grilles fermant ses arches, mais aussi pont des Pucelles à cause du monastère de ce nom situé près de la digue.

Des exécutions avaient eu lieu par noyade à la poterne du pont au 14ème siècle.

La tour dite Hurotte était située au bout du moyen pont, au cul de sac de l’abreuvoir.

Au 16ème siècle une brèche de 18 pieds de large sur 35 de long avait été constatée sur la première arche du pont, le long de la Moselle et de la vieille muraille.

Le pont comptait autrefois deux arches supplémentaires qui venaient buter contre la muraille d’enceinte et s’enfonçaient vers la ruelle Sainte Marie.

Tour créneléeEn 1740 les restes du château bâti vers le 9ème et restauré au 15ème siècle avaient été démolis. Ne restait que la tour crénelée à l’entrée du rempart du Saulcy. La grosse tour d’Anglemur qui existait à la tête du pont du côté de la rue de la Garde avait également été détruite à la même époque. Le passage voûté conduisant à l’abreuvoir avait été élargi en 1740. A ses côtés se trouvait une place pour laver le linge.

Le chemin de hallage avait été établi en 1840 et l’escalier y conduisant construit en 1880.

Tramways sur le moyen pont Collection D. Mahut
Collection D. Mahut


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page