Spéculation sur le prix du blé

Après l’incendie à Metz de son moulin à vapeur, Monsieur Boulet-Ducolombier avait installé ses entrepôt et établissement de mouture au moulin dit le Goglo, dépendant de la commune de Sainte Ruffine.

Le 5 juin 1832 une émeute avait eu lieu à Metz (mais aussi à Paris) en raison du pain de plus en plus cher, suite à l’augmentation du prix du blé.

A Metz les négociants avaient vendu le blé 10 ou 12 livres la quarte, soit 25 livres le sac métrique au lieu de 38 livres au cours du jour.

La nouvelle de cette baisse s’était rapidement répandue dans les campagnes. La foule s’était immédiatement rendue au Goglo pour acheter du blé moins cher, et Madame Boulet-Ducolombier avait été forcée de céder aux exigences de la populace.

Madame Boulet-Ducolombier avait réclamé des dommages et intérêts à la commune de Sainte Ruffine qui n’avait pas protégé le moulin contre les envahisseurs. Le tribunal avait accueilli en partie sa réclamation, mais la décision avait été reportée pour être rejugée en appel.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page