Epidémie

En juillet 1887 une épidémie avait éclaté parmi les chevaux de la garnison. Ils avaient été déplacés au Ban Saint Martin et dans la plaine Chambière jusqu'à l'automne. Les hommes atteints de la même maladie avaient passé plusieurs mois sous la tente. Cette épidémie avait été attribuée à l'insalubrité de la caserne de Devant les Ponts dont les égouts n'avaient pas d'écoulement et où l'eau stagnait.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page