Inondation de la Seille

Souvenirs de Guy Marcot suite ...

"Les camions étaient donc entreposés rue Lothaire, face à la piscine actuelle. Leur nombre, je ne m'en souviens pas, très important je pense.

En tout cas,il y eut dans les années 50, de nombreuses inondations dont une en particulier m'est restée gravée.

En pleine nuit,mon père fut appelé (comme je pense tous les autres chauffeurs) pour dégager au plus vite les camions qui risquaient d'être prisonniers des eaux.

Le lendemain,la Seille était venue "rogner" l'AVENUE de MAGNY (actuelle Malraux) et, du 15 rue Lothaire où j'habitais, j'allais jusqu'au carrefour (tout banal à l'époque) contempler cette eau qui n'arrêtait pas de monter.

J'ai encore du mal maintenant, lorsque je revois ce carrefour, à m'imaginer que la Seille ait pu déborder jusqu'à ce point.

Comme un bétail que l'on veut sauver, prisonnier des eaux, nous (re)donnions ainsi "vie" à nos chers .....camions !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page