La tour Bismarck

Un vaste ossuaire destiné aux 30.000 militaires tués en 1870 et inhumés dans les environs, avait été envisagé sur la butte Charles Quint. En février 1885 ce projet avait été abandonné.

BismarckUn comité s’était formé en mars 1898 pour ériger sur le mont Saint Quentin une tour à la mémoire du chancelier Bismarck. Du haut de cette tour de grands feux seraient allumés, pour rappeler au-delà de la frontière, le souvenir des incendies autour de Metz en 1870.

Le premier avril 1902 les allemands avaient inauguré la colonne élevée sur la butte Charles Quint. Des discours patriotiques avaient accompagné un feu de joie allumé le soir de l’inauguration. Les français n’avaient pas pris part à cette manifestation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page