La même vue, 50 ans plus tard



50 ans plus tard, notre paisible quartier s'est lentement laissé recouvrir de constructions nouvelles et de rues goudronnées.

Où est passé le terrain vague de foot de la rue Eugène Jacquot ? Sous le goudron de la rue !

Où sont passés les jardins derrière les maisons Pelon/Weigerding/Helmer ? Sous le terrain de sport du collège !

Et les jardins au bout de chez Grandveaux ? Devenus une école maternelle. Il en faut !

Toujours fidèles 50 ans après, les arbres dans la cour de l'école. Presque tous là, si ce n'est que la modernisation des sanitaires en a sacrifié un peu. A noter la marque au sol, dans le milieu de la cour, à l'endroit où se trouvaient les anciens WC.

Contre l'ancien couvent, rue Saint Bernard, passons du sport à la musique avec un gymnase rebaptisé auditorium.

A la suite du gymnase-auditorium, un bâtiment réservé à l'association "Soleil d'Automne" réunit dans ses murs les anciens du Sablon pour des journées récréatives.

Face au CES, sur la place, l'ancienne pelouse ronde entourée d'arbres, est devenu un terrain de boules très fréquenté par les boulistes. A noter qu'il s'agissait de l'ancien cimetière du Sablon.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page