Détails de l'installation du Tremblement de Ciel


Appelé Flamme de la Liberté et construite en deux exemplaires, la première de plus de 20 mètres de haut, avait rejoint le Japon. La deuxième flamme destiné à la ville de Paris avait pris finalement la direction de la ville de Metz. Rebaptisée Tremblement de Ciel, allusion au Japon où les tremblements de terre sont fréquents, elle vient de trouver une place provisoire au Parc de la Seille, en attendant de rejoindre son emplacement définitif à proximité du Centre Pompidou.

Commencés en 2001, ces deux éléments ayant nécessité beaucoup d'heures de fabrication, avaient été terminés en 2002. L'œuvre destiné à Paris, puis à Metz avait été stockée pendant 5 ans.

Avant son installation sur la butte, les ouvriers s'étaient employés à vider l'emplacement du socle rempli d'eau de pluie. A l'aide de pelles ils avaient transvasé l'eau dans des seaux.

Installé sur le socle, le Tremblement a été orienté sud-ouest afin de d'avoir un minimum de prise au vent. Un petit endroit abîmé a été réparé sur place à l'aide d'une feuille d'or.

Les trous où passait la barre servant au soulèvement, ont été bouchés à l'aide des pièces prévues.

Trous pour passer la barre Pièces pour boucher les trous

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page