Rue des Jardiniers

En 1812 cette rue était un tronçon du chemin de Magny à Metz, qui en 1840 ne servait plus que jusqu'à la Horgne, le pont de Magny étant tombé en ruine.

En raison de la guerre en 1914 les locaux privés du n° 23 étaient prévus pour servir à l'installation d'une infirmerie.

La ville de Metz avait récupéré en 1925 un terrain en échange de la construction d'une clôture.

On trouvait en 1936 un cordonnier au n° 2, une épicerie au n° 4 et le jardinier Pecheur au n° 20. Plusieurs maisons, du n° 14 au n° 18, appartenaient à la famille Legens. Dans la rue habitaient plusieurs employés du chemin de fer.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page