Une journée ordinaire

Environnement végétalPar un temps superbe, la journée comme tous les jours de beau temps, est gâchée par la faute d'irresponsables n'ayant aucun respect du voisinage, et un paisible quartier est transformé en antichambre de l'enfer. Des cris d'adultes, non des hurlements sans fin, un chien habituellement calme et qu'on excite, aboie. Et cela dure des heures et des heures et ne s'arrête pas toujours la nuit venue.

Environnement végétalLes voisins qui eux aussi ont le droit de vivre, depuis des années subissent les nuisances. Des recours à l'autorité il y a quelques années, avaient calmé le jeu pour un temps. Depuis les fauteurs de troubles sont partis, d'autres sont arrivés tout aussi peu respectueux de leur entourage.

Heureux Sablonnais, voici le Sablon d'aujourd'hui : grandeur et décadence.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page