La tour Bismarck

Au début des années 1950 le Saint Quentin était un terrain de jeux pour les jeunes de Longeville.

Monter dans la tour Bismarck avec son escalier métallique branlant, se tenir sur la petite plate-forme à son sommet, en redescendre pour y remonter aussitôt, une gymnastique habituelle pour qui s'aventurait dans les environs. ;-)

Qui ne s'est pas aussi promené à l'intérieur des forts, inconscient du danger et des risques de chutes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page