Hôpital Saint Thiébault

Au 12ème siècle les chevaliers hospitaliers du temple avaient fondé un hôpital pour y recevoir les pèlerins ou croisés revenus de terre sainte, malades ou blessés. Au centre de l’hospice une petite chapelle consacrée à Dieu, autour de laquelle était un cimetière. Situé au neuf bourg l’hôpital était alors hors des murs.

Après plus d’un siècle, les templiers avaient quitté l’endroit pour s’installer près de la porte Serpenoise.

L’hôpital dont un titre de 1288 faisait mention, dépendait probablement à cette date de la collégiale de Saint Thiébault situé hors de la porte.

L’église Saint Thiébault détruite en 1444 avait été relogée dans la maison des Madeleines au croisement de la rue du Neufbourg et de la place Saint Thiebault.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page