Le christianisme

Selon la tradition, Clément était arrivé à Metz où il avait fondé un premier oratoire dans les ruines de l'amphithéâtre qu'il avait dédié à Saint Pierre. Ce lieu était infesté de serpents d’où son nom de Fosse aux serpents. De là était née la légende du Graouilly, un dragon noyé par Saint Clément, dans la Seille toute proche.

La Chronique rimée de Metz nous en conte l’histoire

Saint Clément Félix et Céleste

en plein travail et mal être

ne s'arrêtèrent en lieu jamais

tant qu'ils ne furent pas bien près de Metz

Saint Clément vint en la cité

pour cas de grande nécessité

car ils étoient tous entachés

de mal et mortel péchez

Mais sur nous règne une tempête

d'un venin plus mortel que peste

d'un dragon venu en serpent

plus long que trente arpents

Représentation du Graoully







Daigner donc de mal nous préserver

et nos péchés oublier

et nous croirons dévotement

en Dieu et en ses commandements

Saint Clément et ses serviteurs

bien dévots étudier et docteurs

se mirent en dévotion

et Dieu y mit provision

Ils avoient en leur loi caralle

une procession générale

on en fit une au nom de Dieu

et ils se firent mener au lieu

D'armes et de bateaux les gens s'armèrent

et en la fosse ils les menèrent

ils montrèrent de loin la carrière

de bien loin se retirèrent en arrière

Par la sainte loi apostolle

l'homme de Dieu prit son étolle

et la mit au cou de la bête

qui ne put plus remuer la tête

Elle chemina tout simplement

comme un chien après saint Clément

lezard couleuvre et betailles

tout mena pour noyer en Seille

Quand il eut détruit cette vermine

il n'attendit point de termine

et fit faire un fond de baptême

pour baptiser hommes et femmes

Saint Pierre aux Arènes

Saint Clément avait établi le premier oratoire chrétien de Metz dans les ruines de l’amphithéâtre. Il avait probablement été saccagé par les Huns, mais existait toujours au XI° siècle où il servait d'église stationnale, mais semblait presque abandonné.

On diroit saint Pierre aux arènes

en dehors de la porte aux arènes

seigneurs bourgeois et marchands

la nommait saint Pierre aux champs

Le premier siège à pénitence

la première foi et croyance

le premier divin sacrement

et la perdition du serpent

Saint Clément en son église aux arènes

fut visiter deux fois la semaine

c'est une fois le mercredy

et l'autre le vendredy

Saint Pierre aux Champs

En 1093 Saint Pierre avait été reconstruit plus au sud de l'amphithéâtre dans les jardins de Saint Pierre. L'église construite avec des pierres moulurées, avait été détruite en 1552. Les jardins de Saint Pierre étaient approximativement situés dans le périmètre de la rue Dembour et de la rue Marie Anne de Bovet.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page