Hospice Saint Eloi

Dès le 11ème siècle des religieux avaient fondé un établissement proche de la Moselle. En raison des inondations fréquentes ils avaient quitté cet endroit pour s’installer à Thury (la Maxe).

Ils furent remplacés par des femmes vivant en communauté et faisant profession de visiter et soigner les malades. Ce lieu prit alors le nom de Grange aux Dames. Chassées par les inondations ces religieuses furent réunies à Thury en l’église dite de Saint Eloy.

En 1552 les religieux de l’abbaye de Thury s’installaient dans une maison du refuge, l’hospice de Saint Eloi à Metz, rues de la bibliothèque et de Chèvremont.

Dès la fin du 16ème siècle la suppression de l’abbaye de Saint Eloy fut décidée pour la remplacer par un collège.

En 1622 dirigé par les pères Jésuites le collège était trop à l’étroit et le bâtiment était cédé en 1635 aux Carmes Déchaussés qui l’agrandissaient en 1670 et en bénissaient la chapelle en 1675.

Les Jésuites s’installaient alors rue Mazelle puis en 1642 déménageaient dans la rue Chaplerue.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page