Rue des petites soeurs des pauvres et alentours

La rue des petites soeurs des pauvres se trouve à l'Est de Metz, à la limite de trois quartiers : bellecroix, plantières, vallières. L'ancien bâtiment des petites soeurs des pauvres avait été créé en 1880 et détruit en 2002, pour reconstruire une maison de retraite moderne et plus adaptée. En 1880, il n'y avait quasiment que cette maison de retraite sur le secteur, mais le domaine était beaucoup plus étendu qu' à l'heure actuel, jusqu'au boulevard de l'Europe où se trouvait leurs écuries. C'était la pleine campagne à l'époque.

Cette terre situé à l'Est de Metz n'attirée pas encore les convoitises, c'était une terre loin du centre qui était largement dédié au gens pauvres ou délaissés, ce qui est confirmé par la présence au sud de la rue Metmann d'un ancien camp de lépreux, devenu depuis 1970 une zone pavillonnaire, et à l'Est des petites soeurs du foyer d'enfant Saint Jean.

Entre la voie rapide et la rue Metmann, à droite et à gauche de la rue des petites soeurs, se trouvent les castors. Ce sont des maisons typiques d'après guerre, qui furent construites, en grande partie en communs par les futurs habitants, par soucis d'économie, puis tirés au sort. Elles sont reconnaissables par leur toit d'un seul tenant et légèrement incliné.

Le secteur était donc très peu construit entre 1880 et 1950. Puis vint les années 70 où les immeubles ont poussé comme des champignons -crise du logement oblige- et enfin les années 80 où les derniers terrains libres ont été construits.

Maintenant cette zone est proche du centre ville.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page