Les commerces (Longeville lès Metz)

Dans les années 1950 les différents commerces se répartissaient comme suit :

En arrivant à l'entrée de Longeville sur le côté pair de la rue nationale (et pas encore rue du Général de Gaulle) on trouvait le café de Paris, puis le café Noss, les coopérateurs dans le bâtiment du Castel Lorrain, la laiterie qui deviendra par la suite Jacquot moto, le café Bellevue, les Sanal, la boulangerie Bombardier, les Ecos, la pharmacie Grosjean, la boulangerie Lautwein, une laiterie, la boucherie charcuterie Hayem qui deviendra la Falor, le café André, la boucherie charcuterie Renaud, Les Coopérateurs, une mercerie, le café Garand ? les coiffeurs Luxembourger, le café Mathis aussi marchand de charbon.

Sur le côté gauche du côté impair, en premier se trouvait la station essence Amodru, la poste, le photographe Neumann (peut-être avant 1950), la quincaillerie Levresse, l'épicerie Cavalin, la droguerie, la clinique Sainte Thérèse, un coiffeur pour homme, la boulangerie Bier avant de devenir Pirus, puis vers la barrière un ou deux commerces, magasin de fleurs ? épicerie ?

Dans la rue de l'église le codonnier Werner et en face une laiterie.

J'ai peut-être omis un ou plusieurs commerces oubliés, qui les sortira de l'oubli ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page