Bataille de la Roër

Le 10 vendémiaire an 3 (1 octobre 1794) Morlot, soutenu par la cavalerie est chargé d'enlever le plateau d'Aldenhoven placé en avant de la Roër, de balayer la plaine, de passer l'eau et de masquer Juliers pour empêcher les autrichiens d'en déboucher.

On se battait au centre sur le plateau avancé d'Aldenhoven. Les français y étaient arrivés à la baïonnette. Les autrichiens voyant la Roër franchie avaient abandonné ce plateau et s'étaient retirés à Juliers, laissant 800 prisonniers et 3000 hommes hors de combat.

Cette importante bataille valut la conquête définitive de la rive gauche du Rhin.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page