La justice

17 juin 1739
Plainte contre Claude, cabartier, à l’enseigne du fort Mortier, et Marie, sa femme, accusés de maquerellage et de prostitution, et condamnés par sentence du 17 juin 1739, à savoir ledit Claude, aux galères à perpétuité, après avoir été marqué aux lettres « GAL » et sa femme au carcan pendant 3 jours de marché consécutifs, ayant un écriteau portant ces mots : « Maquerelle Publique » et à être fouettée et marquée d’une fleur de lys.

29 juin 1772
Le 29 juin, jour de la fête vers midi, le nommé Peter, a abattu le pilori en pierre de taille, servant de carcan, qui existe au milieu de la place publique. Le sergent de justice lui ayant demandé la raison de son acte, il s'est éloigné en riant et sans lui répondre.

En octobre, le seigneur a fait réparer à ses frais le pilori. Il est alors défendu aux habitants de s'en approcher afin de ne pas lui occasionner des dommages avec leurs chevaux, bestiaux, charrues, charrettes.

Le 9 octobre le procureur dit que le pilori a été fracturé dans sa chute, ainsi que le carcan qui y était attaché, que cet acte devrait mériter une instruction extraordinaire, que le responsable devrait avoir la punition qu'il mérite, ce qui en imposera à l'avenir à ceux qui pourraient être tentés de suivre son exemple.

En plus d'une punition, il lui sera réclamé la somme pour le rétablissement du pilori.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page