Le froid

Au fil des années Claude Nepveux de Fèves avait acheté une mouée de vigne, un train de terre avec des arbres, un jardin, une crouée de terre et finalement une maison

En 1708 il avait amélioré son jardin en y plantant des arbres ainsi qu'une haie à l'entour. Ces nouvelles cultures lui avait coûté deux Louis d'or et 15 livres qu'il avait payés sur le champ.

L'hiver 1709 avait été particulièrement froid. A part un vieux pommier et la haie autour du jardin, tous les arbres plantés vers la Toussaint précédente, avaient été perdus suite à la grosse gelée. :(

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page