Vilaines blessures

Le soussigné Docteur Médecin certifie que cejourd'huy 21 mai 1631, il s'est porté au logement du sieur Mangeot, habitant d'Antilly, qu'il a trouvé atteint de plusieurs coups faits avec un instrument tranchant, à savoir une plaie de la longueur du doigt au derrière de la tête coupant transversallement le crâne, deux autres sur le sommet de la tête, toutes deux pénétrantes, ainsi qu'une incision légère sur la partie supérieure de l'oreille gauche, plus une autre sur l'omoplate du même côté. Une autre plaie plus grande et fort douloureuse sur le coude droit allait jusqu'à l'os.

Le médecin a jugé que ledit Mangeot pourra se relever de toutes ces blessures, moyennant qu'il soit bien traité et médicamenté selon l'art et que ledit Mangeot contribue à son rétablissement par ce qui lui est enjoint pour sa guérison.

L'histoire ne dit pas qui est l'auteur des coups, ni pour quel motif il a attaqué si sauvagement le sieur Mangeot.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page