Richemont région de Thionville en Moselle

En 1794 quelques jacobins dans leur fureur anti-religieuse avaient arraché du clocher le coq et la croix. Pour les remettre en place on fit appel au serrurier du lieu qui pour ce travail périlleux fut payé 13 livres. En 1801 la commune de Boussange demanda à ce même artisan de consolider à l'aide d'une corde solide, la cloche qui pendant la révolution avait sonné matin, midi et soir, pour annoncer le début et la fin des travaux. :-C

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page