Où est Dieu...

Je ne veut pas entrer dans les polémiques actuels sur la place de Dieu dans notre vie. Aujourd'hui, la République le confine à "l'espace privé", et n'autorise les pratiques religieuse uniquement dans ce cadre. Mais dès que l'on sort de chez soi, que l'on se trouve dans la rue, y a plus d'Bon Dieu. Il est resté garder la mechta.

On le retrouve dans l'église d'où il n'a pas le droit de sortir, même pour humer l'air de la liberté. Par contre, à l'école, strictement verboten. Interdit de séjour, personna no gratia.

Mais à l'époque, on apprenait que le Bon Dieu était partout, qu'il nous voyait en permanence. Chez soi, dans la rue et surtout à l'école où il bénissait nos chères études.

Il nous suivait dans nos études, dans nos jeux. On ne pouvait pas se cachait, il était là, même au fond d'une cave ou dans le terrain vague où l'on essayait fumait des joncs ou des P4. Il était même au choute de Magny quand nous jouions sur les détritus.

J'avoue que c'était rassurant d'avoir une couverture sociale. C'était très important surtout à 6 ans.

Et puis, cette éducation religieuse ne m'a jamais été néfaste plus tard, bien au contraire.

Une blague à ce sujet: Le curé demande à la classe: "mes chers enfants, pouvez vous me dire où habite le Bon Dieu ?"
Un premier élève lève la main: "Le Bon Dieu habite au ciel."
Très bien, c'est vrai qu'il est tout là haut et nous regarde, bonne réponse.
Un second: "Le Bon Dieu habite autour de nous"
Oui, bien sûr, il est parmi nous, et avec nous en permanence.
Un troisième:"Le Bon Dieu habite dans nos coeurs"
Bonne réponse aussi, il est toujours présent dans nos coeurs.
Et puis vient le tour de Toto: "Le Bon Dieu habite dans la salle de bain"
Le curé est etonné: "Bien sûr Toto, mais pourquoi spécialement dans la salle de bain?"
"Eh bien parce que tout les matin, j'entends mon père frapper à la porte en criant: Bon Dieu, t'es encore là !!!"

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page