Plan d'aménagement du Sablon

Contestation des riverains du 29 juin 1923

Le trafic commençant à se développer vers 1900 dans des rues trop étroites, il était devenu nécessaire d’élargir les chemins.

Lorsque les anciennes rues avaient été transformées, la ville avait voulu percevoir des taxes. Les riverains avaient contesté, disant qu’une taxe n’était redevable que lorsqu’une nouvelle rue traversait des terrains vagues , permettant la création de places à bâtir.

Les vieilles rues avaient été libérées de la taxe et c’est ainsi qu'avaient été exonérées les rues aux Arènes, Saint Pierre et le pont Saint Clément. Les rues où il n’y avait pas encore de bâtiments avaient été imposées.

La route de Magny quoique ancienne était restée imposable, la rue Mangin avait été exonérée.

Plan du Sablon vers 1920

Le 16 mars 1925 une lettre envoyée par le maire au Préfet l'avait informé que le plan du faubourg du Sablon subirait prochainement une révision complète.

Année 1922

Le 16 janvier 1931 le conseil municipal avait approuvé à l'unanimité moins trois voix, le plan Prost comportant la création :

  • de voies publiques nouvelles de différentes largeurs,
  • d'une grande place publique centrale,
  • d'un vaste emplacement pour terrain de jeux,
  • de places publiques secondaires,
  • de carrefours élargis,
  • de l'élargissement des rues prévues au plan d'aménagement en vigueur,
  • de la réserve de plusieurs emplacements pour la construction de groupes scolaires, d'écoles primaires élémentaires, d'école maternelles et d'autres édifices publics.

Ce nouveau plan avait annulé le plan précédent.

Le nouveau plan mis à l'enquête publique, 60 habitants l'avaient consulté. Il n'y avait eu que 9 réserves exprimées, ne concernant d'ailleurs que la sauvegarde d'intérêts particuliers.

Le plan d'aménagement du Sablon-est avait été adopté le 10 juillet 1931 par le conseil municipal.

Vers 1930

En 1935 les limites du Sablon se situaient au milieu des rues suivantes :

  • de la rue du magasin (au bout de la rue de la Marne),
  • de la rue du Séminaire
  • de la rue des Loges jusqu'au temple,
  • de la rue de Pont à Mousson,
  • de la rue Charles Pêtre
  • du pont de l'Argonne.

Installation d'urinoirs au Sablon

En 1923 plusieurs conseillers municipaux étaient d'avis d'installer des urinoirs au Sablon.

  • un urinoir couvert au coin de la rue Saint Livier et de la rue du Graouilly, sur un terrain communal.
  • un urinoir couvert rue Mangin, derrière la saillie d'un bâtiment de la brasserie Amos, sur un terrain communal.
  • un urinoir couvert au coin de la rue Pétain et de la rue des Roses, contre le mur de la maison Trianon, sur un terrain privé.
  • un urinoir à l'air libre au nord du tunnel près de la gare de marchandises, sur un terrain du chemin de fer.
  • un urinoir découvert dans la rue du Sablon, à coté de la propriété Hubert, sur un terrain du chemin de fer.

Le devis pour les cinq urinoirs était de 15.800 francs.

La commission des bâtiments avait été d'avis de ne faire construire que les urinoirs rue Mangin et au nord du tunnel de la gare de marchandises, d'un modèle simple et peu coûteux pour un prix de 5.600 francs voté par le conseil municipal le 23 novembre 1923.

En juin 1924 la gare de marchandises ne désirait pas vendre 8 m2 à la ville, pour y construire un urinoir, mais acceptait de les louer pour un bail longue durée au prix de 25 francs annuel.

La fontaine Saint Simplice
Les services municipaux avaient étudié en 1936 la possibilité de déplacer la fontaine monumentale qui se trouvait place Saint Simplice, pour la transporter rue aux Arènes, sur la place au débouché du pont Saint Clément. Le montage de la fontaine à ce nouvel emplacement était possible mais entraînerait des frais importants évalués à 149.000 francs.

La partie métallique de la fontaine était en très bon état mais le bassin en pierre était à refaire entièrement.

Fontaine Saint Simplice

L'alimentation en eau du Sablon étant souvent compromise en période de sécheresse, à laquelle il faudrait ajouter la consommation de la fontaine, il avait été préférable d'ajourner l'installation de la fontaine jusqu'à ce qu'une nouvelle conduite d'eau soit posée.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page