Le contingent

Le 21 mars 1793 pour compléter le contingent, le recrutement des armées avait fixé l'engagement à 20 hommes de l'age de 18 à 40 ans.

En juillet 1795 (thermidor an 3) recensement de tous les citoyens valides de 16 à 60 ans. Il y avait 30 hommes dont 26 mariés. N'étant pas assez nombreux pour former une compagnie, ils avaient été joints à ceux de Montigny.

Le premier janvier 1832 le recensement de la garde nationale dénombrait 23 célibataires, 4 mariés sans enfant, et 81 pères de famille pour 248 enfants dont :

  • 16 couples avec 1 enfant
  • 15 couples avec 2 enfants
  • 19 couples avec 3 enfants
  • 18 couples avec 4 enfants
  • 10 couples avec 5 enfants
  • 1 couple avec 6 enfants
  • 1 couple avec 8 enfants
  • 1 couple avec 9 enfants

Les différents métiers exercés étaient : 1 boucher, 1 menuisier, 1 serrurier, 1 cordonnier, 1 instituteur, 1 propriétaire, 1 capitaine retraité (célibataire et Maire du Sablon) 1 aubergiste, 2 ébénistes, 2 maréchaux-ferrants, 2 gardes-champêtres, 4 cabartiers. Tous les autres étaient jardiniers.

En 1846 le recensement de la population avait dénombré 707 personnes.

En août 1848 il y avait une compagnie d'infanterie de 153 hommes appelés à faire le service dont 73 de réserve. La commune possédait 23 fusils et 14 sabres poignards.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page