MetzLes rues › Autour des Récollets

Rue Fournirue

La rue Fournirue depuis la place d'Armes, face à la cathédrale, descend jusqu'à la place des Paraiges. D'après Chabert le nom de Fournirue rappellerait les fourneaux dont se servaient les orfèvres pour confectionner de riches bijoux et des ornements d'église. Cette origine qui est contestée,  […]

Lire la suite

En Jurue

Cette rue commençant au bas de Fournirue conduit à la place Sainte Croix. Le haut de la rue jusqu'à la rue de la Charité s'était autrefois appelée derrière Sainte Croix, en raison de la fabrique de l'église qui y possédait cinq maisons. Egalement en 1311 vente d'une maison située en Jurue derrière  […]

Lire la suite

Rue d'enfer

Cette rue ou ruelle communiquait de la rue de la Fonderie (rue de l'abbé Risse) avec le bas de la Jurue. Autrefois ce n'était qu'un cloaque dont les deux extrémités étaient fermées par des portes. Encore nommée ruelle de la Baire parce que fermée la nuit. Ces fermetures étaient censées protéger ses  […]

Lire la suite

Rue des écoles

Cette rue relie la rue Taison à la Jurue. Autrefois rejoignant toujours la rue Taison mais plus haut qu'actuellement, elle aboutissait près de l'église Sainte Croix. Vers 1650, fondée par la reine Anne d'Autriche, la maison de charité des Bouillons des pauvres malades, s'était installée dans l'angle  […]

Lire la suite

Rue actuelle des Récollets

Cette rue communiquant de la rue de la Glacière avec la rue de l'abbé Risse, se nommait jadis rue des Cordeliers, puis rue de la cour de Villers. Au XIVème siècle plusieurs maisons étaient situées dans la rue des Cordeliers. Les Cordeliers En 1236 Odile de Belgré veuve de Simon Belgré, ancien maitre  […]

Lire la suite

Rue de l'abbé Risse

De la rue des Murs à la place Sainte Croix. Autrefois nommée rue de la Fonderie en raison de l'ancienne fonderie de canons de la ville. En 1518 achat par la ville d'une grange située près des Cordeliers afin de la transformer en fonderie pour y refondre les vieilles lombardes. En 1799 cette fonderie  […]

Lire la suite

Rue de la Glacière

Cette rue qui bordait l'ancien mur d'enceinte, communiquait du haut de l'église Sainte Ségolène à la rue des Murs. Au moyen âge il existait à Metz la bonne ruelle des Fevres (en bonne ruelle actuellement) et la rue des Feivres ou Febvres (serruriers) sur le Mur, l'actuelle rue de la Glacière. Les  […]

Lire la suite

Rue des Murs

La rue des Murs communiquait de la rue Fournirue à la rue de la Glacière (ancienne rue des Cloutiers). Par deux escaliers elle rejoignait la rue Saulnerie. Cette rue longeait les murs de la première muraille sous le nom de rue sur les Murs. Touchant aux murs de la deuxième enceinte, elle était aussi  […]

Lire la suite

Rue du Pont Sailly

Le pont Saillis avec des fondations gallo-romaines était l'un des plus anciens ponts de Metz. Le nom de Port Sallis était également le nom de la rue qui menait à ce pont. Le bord de Seille était aussi appelé Port Saillis, où avait existé semble t-il, un quai où accostaient des bateaux transportant  […]

Lire la suite

Rue de la Petite Boucherie

Communiquant du bas de la Fournirue avec le pont Sailly cette petite rue était autrefois très fréquentée. Aussi appelée rue Dessous les Murs en raison de l'ancienne enceinte qui passait par la rue des murs et longeait les arcades Saint Louis. Anciennement nommée également Bucherie de Porsaillis  […]

Lire la suite

Rue Saulnerie

Actuellement cette rue est située entre la rue de la Petite Boucherie et le jardin des Tanneurs. Autrefois plus longue elle communiquait de la rue de la Petite Boucherie à la rue du Paradis. Deux escaliers permettaient d'accéder à la rue des Murs. Anciennement elle était nommée rue de haute et basse  […]

Lire la suite

Rue du Paradis

Autrefois appelée rue Haute Saulnerie, cette rue reliait la rue des Capucins à la rue des Murs. Cette rue était adossée au rempart de l'ancienne enceinte qui allait de la rue des Murs à la porte Moselle près de l'église Sainte Ségolène. Habitées par des journaliers ou des personnes exerçant de  […]

Lire la suite

Place Jeanne d'Arc

Autrefois dénommée rue des quatre maisons, puisque quatre maisons étaient situées à proximité de l'emplacement de la porte Moselle, vis à vis de l'église Sainte Ségolène. Ces maisons qui masquaient la cour et la façade de l'église Sainte Ségolène avaient été démolies vers 1896. La place avait été  […]

Lire la suite

Rue des Capucins

Cette rue communiquait de la rue du Tombois et du Paradis avec la place des Maréchaux. Autrefois elle se nommait rue sur les Murs, le premier mur d'enceinte de la ville se trouvant derrière les maisons. Lors de la démolition d'une maison située vis à vis des Capucins, il avait été trouvé les ruines  […]

Lire la suite

Rue du Tombois

Endroit escarpé hors du premier rempart de la ville, cette rue montait de la Basse Seille à la rue des Capucins. Au XIIIème siècle une maison avec un grand jardin appelée "Maix Saint Antoine" se trouvait au Tomboit. Une étuve était également citée dans cette rue. Le 22 avril 1539 cens  […]

Lire la suite

Rue Basse Seille

La rue Basse Seille allait du pont de la Grève jusqu'au rempart de l'Arsenal (boulevard Paixhans). La rue était bordée par un ancien rempart de la ville de dix à douze pieds d'épaisseur. Un verger situé derrière le mur, sur le bord de la Seille, appartenait à la cathédrale. Une caserne pour  […]

Lire la suite

Haut de page