MetzLes rues › Autour de la place Saint Martin

Rempart Saint Thiebault

Collégiale Saint Thiebault Le quartier Saint Thiebault se trouvait autrefois hors de la première enceinte. Au XIIème siècle deux clercs y avait fondé une chapelle sous le vocable de Saint Thiebault. Une collégiale comprenant huit chanoines avait été créée en 1161. Leur église bâtie en 1190 avait été  […]

Lire la suite

En Chandellerue

Cette rue communiquait de la rue des Prisons Militaires (rue Maurice Barrès) à la rue du Neufbourg. Elle se nommait autrefois Chavellerue, au 18ème siècle rue de la Fonderie et à compter de 8 avril 1769 Chandellerue. En 1344 Chandeleyrue se trouvait du côté de la ruelle du Pré. Aubert le chandelier  […]

Lire la suite

Rue Chatillon

Cette rue allait de la place Sainte Glossinde au mur du rempart Saint Thiébault (aussi appelé rempart Serpenoise). Avant la rue Chatillon Vers 1500 entre la porte Serpenoise et la porte Saint Thiébault, jusqu'à la vieille muraille se trouvaient des jardins et des terrains vagues, où pourraient se  […]

Lire la suite

Rue Saint Gengoulf

De la rue Châtillon à la place Saint Martin. Le nom actuel rappelle l'église Saint Gengoulf, proche de la chapelle Sainte Glossinde, qui faisait face à cette rue. Cette rue s'est aussi appelée rue des prisons bourgeoises en raison de la prison bourgeoise construite derrière la prison militaire. En  […]

Lire la suite

Rue Maurice Barrès

A l'origine la rue se serait appelée Chaude Ruelle en raison du cul de sac Chaulurelle à l'entrée de la rue près de la place Saint Martin, puis ensuite rue des Prisons Militaires après la construction de la prison. Une partie des remparts de la porte Serpenoise à la tour Camoufle aboutissait en 1729  […]

Lire la suite

Place Sainte Glossinde

Autrefois nommée place Saint Gengoulf, ce nom rappelait l'église paroissiale Saint Gengoulf, proche de l'église Sainte Glossinde. Le nom actuel rappelle l'abbaye Sainte Glossinde fondée au VIIème siècle par Glossinde fille de Wintrion Seigneur de la cour d'Austrasie. Abbaye Sainte Glossinde L'abbaye  […]

Lire la suite

Rue Sainte Glossinde

Avant 1740 pour accéder à l'église Sainte Glossinde sur la place du même nom, depuis l'entrée par la porte Saint Thiebault, il fallait passer par la rue du Cerisier (actuelle rue du Neufbourg), passer devant l'hôpital Saint Nicolas pour reprendre l'actuelle rue Lassalle vers l'église Saint Martin,  […]

Lire la suite

Rue des trois boulangers

Cette petite rue communique de l'ancienne rue de la Crête (rue Dupont des Loges) avec la rue Saint Gengoulf. Au XVème siècle elle s'appelait grandrue des boulangers. Vers 1660 la maison de la propagation de la foi des hommes avait été établie entre les prisons royales et une maison appartenant au  […]

Lire la suite

Rue Dupont des Loges

De la Chaplerue à la place Sainte Glossinde, cette rue s'appelait autrefois rue de la Crête. La rue de la Crête rappelle la maison de la Croste qui au XIIème siècle était l'ancien palais des évêques. Aussi dénommé Cour de Vic ou Cour l'Evêque, ce palais dépendait du temporal des évêques à Vic. Plus  […]

Lire la suite

Rue du Lancieu

Cette rue ancienne portait autrefois le nom de Moierier. Avant 1420 c'était une ruelle qui aurait appartenue à la famille de Moierier dit Lansuelx. Cette rue était presque contigu au couvent des Precheresses, qui se trouvait à l'emplacement de l'ancienne cour de Vic ou cour l'Evêque. En 1432 une  […]

Lire la suite

Rue Chaplerue

Au XIIIème siècle, sous différentes orthographes, la rue s'appelait Chapellerue, en raison de la chapelle des religieuses de Clervaux, située dans la rue. Pour indiquer la rue, les habitants avaient coutume de nommer soit le nom de Chapellerue ou celui de rue de Clervaux. Un cul de sac servait de  […]

Lire la suite

Rue des Parmentiers

A l'origine cette rue s'appelait derrière la Grand'maison ou rue de la Grande Maison parce qu'au XIVème siècle l'hôtel de Gournais donnait en partie dans cette rue. Cependant son entrée principale se trouvait rue du Grand Cerf . Son nom de Parmentiers date du milieu du XVème siècle et rappelle la  […]

Lire la suite

Rue du Grand Cerf

Autrefois appelée petite rue de Gournais en raison de l'hôtel appartenant à la famille de Gournais, la rue avait ensuite pris le nom de rue du Grand Cerf, nom de l'auberge qui dépendait de la maison de la famille Baudoche. Les murs de la première enceinte de la ville se trouvaient entre les maisons  […]

Lire la suite

Rue des Huiliers

Dans un titre de 1312, cette rue était appelée rue le Petit Saint Nicolas en Vesigneuf. En 1373 le maçon Jean Morel était domicilié rue de Olliers, derrière la rue du Neufbourg. Dans cette rue une ou plusieurs granges étaient citées en 1602, 1686 et 1761. En 1749 Nicolas Jacob, paveur au Saint  […]

Lire la suite

Place du Quarteau

Cette place contigüe au Champ à Seille (place Coislin) était l'une des plus anciennes de la ville. Sur cette place la halle des drapiers existante avait été refaite en 1315. Vers 1320 le marché des bêtes à quatre pieds se tenait au Quarteau. On y annonçait les mesures de fourrage destinées à la  […]

Lire la suite

Rue de la Fontaine

Autrefois cette rue s'était appelée rue du Neufbourg. L'hôpital Saint Nicolas occupait tout un côté de la rue. La rue s'était ensuite appelée rue de la Fontaine en raison de la plus ancienne fontaine de l'hôpital Saint Nicolas qui était alimentée par les sources Saint Amand et Dillange du Sablon. De  […]

Lire la suite

Rue Lasalle

Autrefois une simple ruelle dénommée Saint Martin. En 1715 l'Abbaye Saint Symphorien avait acheté d'anciennes granges de l'hôpital Saint Nicolas, contigües à leur abbaye pour y construire une église. Le plan de construction prévoyait le perron de l'église face à l'entrée de l'hôpital Saint Nicolas.  […]

Lire la suite

Place Saint Martin

L'église Saint Martin in Curtis située près de l'ancienne porte de la première enceinte de la ville, datait du XIIIème siècle. La construction de la nef remontait à la première moitié du XIIIème siècle et le chœur à la fin du XVème siècle. En 1291 deux maisons étaient situées, l'une en Saint Martin  […]

Lire la suite

Rue du Coëtlosquet

Elle est la prolongation de la rue de l'Esplanade (rue Winston Churchill) qui avait été ouverte en 1818 jusqu'à la place Saint Martin. En 1936 plusieurs commerces Au n° 3 épicerie Sanal, n° 3b Bureau des étrangers, n° 5 mercerie en gros, n° 20b teintureries réunies, n° 22 Brasserie de l'esplanade,  […]

Lire la suite

Haut de page